Rénovation énergétique : Une opération gagnante

La rénovation et l’optimisation énergétique d’un bien immobilier permettent de préserver et souvent d’apprécier sa valeur. La réduction de ses consommations d’énergie et le recours à des solutions renouvelables limitent la dépendance énergétique et, à terme, garantissent de substantielles économies financières. De plus, les travaux d’assainissement énergétique sont fiscalement intéressants, car déductibles du revenu imposable. Enfin, pour l’utilisateur, un bâtiment bien isolé et bien chauffé offre avant tout un meilleur confort de vie.

En ce début d’année, revenons sur la publication des critères de subventions 2018 des projets d’efficacité énergétique des bâtiments pour le Canton de Genève, ainsi que sur le bilan 2017.

Durant l’année 2017, les 25 millions de francs dédiés à l’efficacité énergétique des bâtiments ont été attribués. Pas moins de 823 demandes ont été enregistrées. Parmi ces chiffres, les rénovations Minergie ont représenté près de 38 % de la somme totale.

En 2018, le budget alloué aux propriétaires, particuliers, entreprises et collectivités a augmenté de 7 millions de francs.

32 millions de francs sont ainsi disponibles pour inciter les économies d’énergie et les énergies renouvelables au sein du parc immobilier genevois. Ce soutien concerne tant les actions portant sur la thermique que l’électricité. Les nouvelles constructions visant à atteindre l’excellence énergétique (Minergie-P ou THPE) sont également soutenues financièrement.

Les installations techniques de chauffage au bois ne sont plus subventionnées, tout comme le bonus visant à doubler la subvention en cas de CECB® Plus ou Ecoconseil suivi de mesures d’assainissement énergétique subventionnées dans les 24 mois. Toutefois, les projets candidats aux subventions peuvent toujours prétendre à une aide financière s’ils sont concernés par les mesures suivantes :

  • Rénovations complètes Minergie® ou certificat CECB®,
  • Isolation thermique du toit et de la façade,
  • Installations solaires thermiques,
  • Pompes à chaleur air/eau ou eau/eau,
  • Audits énergétiques CECB®Plus (rénovation globale avec certificat Minergie ou rénovation par étapes pour une amélioration de l’étiquette énergétique),
  • Nouvelles constructions Minergie®-P ou THPE,
  • Projets stratégiques avec, notamment, le bois-énergie et les réseaux.

Cette année de nouveaux critères soutenant le programme SIG-éco21 pour les propriétaires, entreprises et collectivités sont apparus. En effet des diagnostics (Optiwatt ou Suivi énergétique par un Gestionnaire Énergie Délégué), certaines optimisations d’installations techniques ainsi que la réalisation d’une certification ISO 50 001 pourront faire l’objet d’une requête d’aide au financement.

Quelques exemples :

CECB®

La réalisation d’un CECB® Plus pour un immeuble de logement collectif de 6 000 m2 de surface de référence énergétique (SRE) dont l’autorisation de construire est entrée en force avant le 1er janvier 2000 donne droit à une subvention d’un montant de 1 500 CHF.
Une amélioration de 4 classes du CECB® pour l’enveloppe et l’efficacité énergétique globale du bâtiment permet à son propriétaire de bénéficier d’une aide de 90.-/m2, soit 540 000 CHF.

Ex.2 : Pour un logement individuel de plus petite taille (120 m2 de SRE), une subvention de 750 CHF pourra être allouée pour la réalisation d’un CECB® Plus. Si le bâtiment améliore de 3 classes énergétiques son CECB® une subvention de 115.-/m2 pourra lui être octroyée, soit 13 800 CHF.

 

Minergie®

Ex.3 : Le propriétaire d’un immeuble de bureaux de 3 500 m2 (SRE) souhaitant réaliser la rénovation de son bâtiment avec un label Minergie pourra prétendre à une aide financière de près de 210 000 CHF par le canton de Genève. Cela correspond à 60.-/m2 de SRE. De plus, la rénovation répondant à un standard de haute performance énergétique, lui permettra de demander une exonération d’une durée de 20 ans de l’impôt immobilier complémentaire.

Ex.4 : L’Office Cantonal de l’Énergie (OCEN) soutient les projets de construction neuve labélisés THPE ou Minergie-P. Un habitat collectif de 2 000 m2 de SRE visant un tel niveau de performance toucherait une aide financière de 40.-/m2, soit 80 000 CHF.

 

Installation technique

Ex.5 : La mise en place d’une pompe à chaleur (PAC) air-eau d’une puissance de 65 kW avec un moteur électrique pour le chauffage donne droit à une contribution de 26 000 CHF par le Canton de Genève. Dans le cas d’une première installation d’un système de distribution de chaleur, le projet est éligible à un bonus de 29 000 CHF. Cela permet à l’investisseur d’obtenir une aide s’élevant à 55 000 CHF.

 

Informations et liens utiles :

Le tableau détaillé des critères et montants des subventions est consultable sur le lien suivant : https://www.ge.ch/document/subventions-efficacite-energetique-criteres-baremes/telecharger

Les dossiers de demande de subvention sont à déposer jusqu’au 31 décembre 2018. Un délai de deux ans est alors alloué au propriétaire pour réaliser les travaux.

Le département Physique et Acoustique d’Amstein+Walthert se tient à votre disposition pour vous accompagner dans vos projets et répondre à vos questions.

 Référents :
Lucia Silva, Cheffe d’équipe Thermique / Concessionnaire IDC / Experte CECB : lucia.silva@amstein-walthert.ch
Samir Mahroua, Consultant Thermique et Energie : samir.mahroua@amstein-walthert.ch
Bryan Cedolin, Consultant Physique du bâtiment : bryan.cedolin@amstein-walthert.ch