Nouveaux diplômés AEAI 2015 à Sion et Genève

Xavier Métrailler à Sion est avec Emmanuel Decornoy à Genève l’un des deux nouveaux titulaires chez Amstein+Walthert du diplôme AEAI de spécialiste en protection incendie. Nous lui avons demandé de nous éclairer sur ce brevet fédéral qui participe à faire de la Suisse l’un des pays les plus sûrs au monde sur la plan de la sécurité incendie.

Quelles compétences particulières ce diplôme de l’AEAI sanctionne-t-il ?
C’est un certificat autorisant l’exercice de l’activité d’ingénieur apte à établir des concepts de sécurité concernant les bâtiments de type standard. La finalité est avant tout de sauver des vies et, dans un deuxième temps, de favoriser le travail des pompiers pour la sauvegarde des bâtiments. Ce brevet de l’Association des Etablissements cantonaux d’Assurance Incendie, mis en place il y a deux ans, est obligatoire depuis le 1er janvier 2015 pour pouvoir pratiquer. En outre, obligation est faite de valider tous les cinq ans la reconnaissance de la formation.

Comment sélectionnez-vous en interne les candidats à ce brevet ?
Nous retenons pour cette formation des collaborateurs essentiellement issus des techniques du bâtiment, de la ventilation ou de l’électricité, soit des métiers liés aux installations de sécurité adaptées à la protection des personnes. De plus, un important investissement personnel est nécessaire pour compléter un programme d’enseignement très serré. Il faut la motivation de retourner sur les bancs de l’école, de se former, d’apprendre un nouveau métier et de s’y consacrer !

Quel est l’intérêt objectif de ces compétences pour un bureau d’études ?
Le souhait d’Amstein+Walthert est d’avoir la capacité de fournir l’ensemble des techniques du bâtiment. Le client, le maître d’ouvrage et l’architecte ont, du point de vue technique, un interlocuteur unique. La pertinence de la protection incendie particulièrement est le fruit d’une approche globale des systèmes et des structures. Ainsi les concepts de sécurité sont intégrés de façon cohérente, en amont, dès la conception. Si l’on considère que la plupart des intervenants du secteur sont spécialisés soit en technique du bâtiment, soit dans le domaine de la sécurité, la valeur ajoutée que fournit Amstein+Walthert en la matière est indéniable.

Faut-il considérer que la formation est un enjeu crucial aujourd’hui ?
La volonté d’Amstein+Walthert est de donner la possibilité à ses collaborateurs de s’investir dans la formation pour continuer d’être à la pointe des techniques. Il faut se rendre à l’évidence : à l’époque de l’évolution aussi constante que rapide des savoir-faire de nos métiers, ne rien faire c’est reculer.