Lydie Besson : 4 ans d’investissement sur le projet Campus

Inauguré en mai, le Projet Campus est un nouveau succès pour Amstein+Walthert. En charge de sa coordination, Lydie Besson nous raconte son expérience.

A quel moment avez-vous intégré le projet Campus?

Dès mon arrivée chez Amstein+Walthert, il y a 4 ans. Cela coïncidait avec le démarrage du projet. J’ai intégré le département CVC (chauffage, ventilation, climatisation) en tant que chef de projet et coordinatrice pluridisciplinaire. Cette réalisation d’envergure a mobilisé, chez Amstein+Walthert, 14 personnes toutes disciplines confondues.

Quelles compétences avez-vous pu mettre en œuvre lors de cette mission en tant que chef de projet?

En tant que chef de projet CVC, j’ai du faire appel à mes connaissances techniques pour m’assurer du bon dimensionnement des installations. La mission a également intégré la gestion et le suivi des entreprises CVC, tant au niveau technique sur le chantier qu’au niveau financier.

Et en qualité de coordinatrice?

La coordination permet d’avoir une vision globale du projet et de lui donner de la cadence ! En portant cette deuxième « casquette », je devais veiller à la bonne communication en interne pour le respect des délais et l’anticipation des tâches. J’ai également travaillé en lien avec l’architecte afin de m’assurer de la cohérence du projet technique avec sa vision plus tournée vers l’esthétique.

Quels ont été les principaux défis du projet Campus?

C’est un projet éco-responsable et labellisé MINERGIE-ECO®. Le principal défi consistait justement à engager tous les acteurs du projet dans la dimension durable de celui-ci et à en respecter les contraintes, comme la mise en place d’un système de gestion de chauffage et de rafraichissement optimisé et la création d’un parc photovoltaïque hors du commun.

Ce projet Campus est une fierté pour vous?

Absolument ! Je suis fière de la bonne cohésion des équipes en interne, de leur réactivité pour répondre aux exigences du client. C’est également un bel exemple de réalisation BIM qui illustre notre maîtrise des nouvelles technologies.

A l’avenir, que souhaitez-vous développer?

Je veux continuer à occuper ma fonction de coordinatrice sur d’autres projets de grande envergure car j’aime sa dimension pluridisciplinaire. Je suis également sur le point de prendre en charge une équipe en interne et je souhaite mettre en place la même unité que sur Campus. En parallèle, nous développons des techniques de Lean Management pour une meilleure planification des tâches avec un engagement de tous les acteurs concernés par le projet.

CGHH1V  CGHH3V

Crédit photo de l’image à la Une : ©pedroneto