Charlie Chaplin : Construction du musée en hommage à sa vie et à son œuvre

Située dans un écrin de verdure sur les hauteurs de Corsier-sur-Vevey, la dernière résidence de Charles Spencer Chaplin domine la Riviera vaudoise et offre une vue magnifique sur le lac Léman et les Alpes. C’est dans ce site d’exception que le futur Musée Chaplin a ouvert 3000 m² d’espaces consacrés autant à l’homme qu’à son œuvre.

Ce nouveau pôle culturel est composé de trois ouvrages distincts : Le Manoir de Ban, sa ferme et son nouveau musée qui offrira des espaces scénographiques modernes, des espaces multimédias et cinématographiques. Tout au long de ce projet d’envergure, les équipes d’Amstein+Walthert ont œuvré pour offrir un résultat à la hauteur des enjeux et des attentes du Maître d’Ouvrage. Rodées aux projets pluridisciplinaires, les équipes d’Amstein+Walthert ont travaillé sans relâche pour concevoir, planifier et suivre dans leur réalisation les installations de chauffage, ventilation, rafraîchissement, sanitaire, électricité, sonorisation, éclairage, automatisme du bâtiment, acoustique et physique du bâtiment. L’étroite collaboration avec les scénographes de l’exploitant a renforcé encore l’étonnante sensation de l’omniprésence de l’artiste.

Le Manoir de Ban, inscrit à l’inventaire suisse des biens culturels d’importance régionale, a été complètement assaini. Le défi pour Amstein+Walthert a été de transformer des installations techniques d’habitations simples en de lourdes installations dédiées à des fins muséographiques et permettant d’accueillir un public nombreux. Tout cela a été exécuté sans dénaturer le bâtiment. Le démontage des boiseries et planchers existants a été nécessaire afin de passer les nombreux tubes et câbles électriques, conduites hydrauliques pour le chauffage et le rafraichissement. Des solutions techniques ont dû être imaginées afin de mettre en œuvre aussi discrètement que possible les installations de ventilation, de sécurité, de sonorisation, d’évacuation, de détection incendie et d’éclairage de secours. Pour garantir une flexibilité maximale dans l’aménagement, les installations ont été conçues afin que l’exploitant puisse disposer d’une infrastructure qui lui permette, dans le futur, d’étendre ses installations scénographiques sans devoir réaliser de lourds travaux de démontage et d’adaptation.

Nichée sous la charpente des combles, la salle VIP permet d’accueillir deux cents visiteurs pour des évènements, présentations et conférences. Grâce à une installation de ventilation bien intégrée et un rafraîchissement de l’ambiance, les invités et visiteurs peuvent vivre l’expérience Chaplin dans un climat et un confort thermique agréables.

Dans les sous-sols du Manoir, le déploiement des techniques et leur coordination spatiale ont représenté un vrai défi d’intégration face à la complexité architecturale des lieux. Les plafonds voûtés ne permettaient pas le passage des nombreux réseaux et fluides.

CHANTIER DU MANOIR DE BAN

123

 

LA FERME

FERME CHAPLINferme chalie Chaplin

 

LE NOUVEAU MUSÉE

nouveau musée chaplin