Chantier de la gare Cornavin : Amstein+Walthert à l’heure au départ, à l’heure à l’arrivée

Gare Cornavin

Près de 115 000 passagers transitent quotidiennement à la gare Cornavin, qui s’affirme comme l’un des principaux carrefours de la mobilité à Genève. Afin d’accompagner l’évolution de la ville, les CFF ont entrepris la transformation et l’agrandissement du bâtiment principal construit en 1931. Amstein+Walthert a été l’un des intervenants-clés de cet immense projet, avec la responsabilité  des installations de courant fort, courant faible, d’éclairage de sûreté et de sécurité.

 Un chantier colossal

Le projet, dont le budget a été fixé à 110 millions de francs, est entièrement financé par les CFF. La rénovation de Cornavin, quatrième gare de Suisse, avec un mouvement journalier de 250 trains, s’inscrit dans une logique de désengorgement et d’adaptation des installations au flux des pendulaires. Ce projet doit anticiper l’accroissement exponentiel des passagers, dont le nombre devrait atteindre 100 000 par jour à l’horizon 2030, rien que pour la ligne Lausanne-Genève.

La rénovation de la gare Cornavin constitue un gigantesque chantier débuté en 2006 et dont l’achèvement est planifié pour le premier trimestre 2014. En tant que maître d’ouvrage, CFF Immobilier a confié à différents intervenants la réalisation des travaux, divisés en lots d’intervention. Les principaux acteurs sont le cabinet Itten+Brechbühl SA pour l’architecture, Tekhne SA pour la Direction des Travaux, Ingeni SA pour l’ingénierie civile et RigotRieben SA pour l’ingénierie CVS.

 Un défi technique relevé avec succès

Fondée à Zurich en 1927, Amstein+Walthert est aujourd’hui un leader dans le secteur du conseil et de l’ingénierie. Sa contribution au projet de rénovation de la gare Cornavin est le fruit d’une longue expérience acquise aussi bien à l’intérieur des frontières suisses qu’à l’étranger. Parmi les projets phares à l’actif d’Amstein+Walthert, on compte l’aéroport de Zurich, ou encore le nouveau siège du groupe Bouygues à Saint-Quentin-en-Yvelines qui a vu sa consommation d’énergie divisée par 10 grâce aux panneaux photovoltaïques, à la technologie géothermique et à la mise en place d’un système de récupération d’énergie dont Amstein+Walthert est un spécialiste reconnu.

En ce qui concerne la gare Cornavin, le défi technique était de taille, car il a fallu réaliser les travaux sans interrompre l’exploitation de la station. Les phases d’installations du courant fort et faible ont été accompagnées d’un dispositif de sécurité, aussi bien des passagers que des ouvriers. Nous avons pris en main la planification, la coordination, l’exécution et le suivi des travaux d’installations électriques dans leur intégralité. À noter qu’il s’agit d’un projet gagné à l’issue d’un concours réalisé avec un planning très serré, compte tenu de la remise simultanée des surfaces publiques et des commerces. Nous sommes donc tout particulièrement fiers d’avoir contribué à la réussite de ce projet majeur à Genève, qui démontre toute l’expertise et la maîtrise Amstein+Walthert sur les grands projets.