Quand l’architecture revient à la terre

terre crue ricola

Evincée au cours du XXe siècle, la terre crue réapparaît dans les constructions contemporaines en Suisse. Une halle industrielle en argile, réalisée à Laufon (BL) par Herzog & de Meuron pour le confiseur Ricola, incarne cette tendance.

Une masse d’argile grumeleuse et humide, étendue couche après couche dans un coffrage puis pressée et séchée. C’est en s’appuyant sur cette technique ancestrale que le bureau d’architectes Herzog & de Meuron a réalisé la Maison des plantes du confiseur Ricola.

L’énigmatique bloc percé de fenêtres circulaires se dresse dans les champs aux abords de Laufon, dans le canton de Bâle-Campagne. Il est «constitué de la terre sur laquelle il se trouve» et «fait écho à son environnement», souligne Pierre de Meuron. Les matériaux employés pour la façade proviennent d’un rayon de huit à dix kilomètres autour du site. Mais la halle achevée en 2014, destinée à la transformation des herbes à la base des bonbons Ricola, impressionne également par ses dimensions: plus de 100 mètres de long sur 30 mètres de large et 11 mètres de haut. Cette taille imposante en fait le plus grand édifice en pisé d’Europe.

À découvrir ICI

Source: letemps.ch
Crédit photo : © DR