Amstein+Walthert est partenaire du projet R-SÛR

R-SÛR est un projet R&D inter-instituts et collaboratif de la Haute École d’Ingénierie et d’Architecture de Fribourg. Le but est de développer un prototype open-source pour le suivi de la qualité de l’air intérieur et de démontrer la faisabilité et l’intérêt d’un suivi en continu et à distance de la qualité de l’air dans un bâtiment accueillant de jeunes enfants.

L’ancienne intendance de l’Arsenal a fait l’objet de lourdes rénovations et accueille depuis janvier 2016 la crèche Pérollino.

Mesures dynamiques préliminaires
Afin de disposer d’une base de données de référence pour le développement de l’installation de mesures et dans le but de commencer à sensibiliser le personnel de la crèche, des premières mesures ont été réalisées de la fin du chantier à l’arrivée des enfants dans le bâtiment rénové. Les paramètres mesurés de manière passive et de manière dynamique sont la température, l’humidité relative, le dioxyde de carbone, les Composés Organiques Volatils totaux, les COV légers dont le formaldéhyde et les aérosols (particules fines comprises entre 0.5 et 1.5 µm).

Les premiers résultats indiquent que la ventilation mécanique contrôlée installée à Pérollino est indispensable au maintien de bonnes conditions sanitaires.

Prototype open-source pour le suivi de la qualité de l’air intérieur
L’implémentation de la plateforme R-SÛR se fera en réutilisant les résultats d’un projet de recherche (financé par la fondation Hasler) réalisé par iCoSys afin d’assurer une solution ouverte et “open source”. Cette solution se fonde sur une extension du langage de programmation C++, appelée POP-C++, qui permet de distribuer des objets C++ sur un réseau d’ordinateurs de manière quasi transparente pour le programmeur. Des objets distribués spécifiques, appelés POPSensor, peuvent alors être couplés à des réseaux de capteurs ainsi qu’à des bases de données déportées dans lesquelles ils stockent les données collectées sur les capteurs. Ces bases de données peuvent ensuite être interrogées au travers de requêtes SQL (Structured Query language). Le suivi en ligne de la qualité de l’air consiste à mesurer des traces dans un environnement non maîtrisé.

R-sur

Les partenaires du projet : TRANSFORM (Transform Institute Heritage, Construction and Users), ChemTech (Institute of Cheminal Technology), iCoSys (Institute of Complex System), iSIS (Institute of Smart and Secured Systems), FRISAM, TOXPRO et TECNAVIA.

J. Goyette Pernot, P. Voirin, M. Capitan, P. Kuonen, O. Vorlet, S. Nuoffer et Y. Mongbanziama